Plouguerneau d’hier et d’aujourd’hui

Accueil > Patrimoine archéologique > Pont-Crac’h et son terroir

Pont-Crac’h et son terroir

dimanche 23 octobre 2016

[bleu]Pont-Crac’h et son terroir
(vers 1792 1940)[/bleu]



Surplombant Pont-Crac’h, ou Pont an Diaoul, sur la rive de l’Aber-Wrach du côté de Plouguerneau,
les restes des murs d’une maison mystérieuse sont toujours visibles de nos jours.
Elle fut sans doute bâtie bien avant la Révolution de 1789 pour abriter une sorte de collecteur de
droits de péage.
En effet, le 5 avril 1792, le procès-verbal de la vente comme bien national rappelle que le dit PontCréac’h rapportait un revenu annuel de 3 livres et 3 sols. Il s’agit donc d’un pont à péage, ce qui n’a
rien d’exceptionnel durant l’Ancien Régime ; les taxes et droits de passage étaient en effet multiples
et liés aux privilèges fort anciens de la Noblesse ou de l’Église.
Nous n’avons pas retrouvé le motif de la mise sous séquestre puis la mise aux enchères de PontCrac’h, mais l’opération est contemporaine de la vente des biens nationaux de première origine,
c’est-à-dire les anciennes propriétés de l’Église et de la Couronne......


Article complet au format PDF en cliquant [rouge]ICI[/rouge].

Version Aout 2016