PLOUGUERNEAU DANS LA GRANDE GUERRE 1914 – 1919

À l’aube de la Grande Guerre, Plouguerneau est une des plus importantes communes rurales du Finistère avec une population de près de six mille habitants. En plus des familles qui ont pour unique activité l’agriculture, et quelques unes de commerçants et artisans, Plouguerneau compte de nombreuses autres, installées dans les villages du littoral, qui tirent l’essentiel de leurs ressources de la mer : la pêche et le goémon. Souvent on exploite en plus une petite ferme qui permet de s’affranchir des aléas dus aux saisons. Les hommes sont inscrits maritimes dès l’âge de dix-huit ans et constituent le vivier dans lequel la marine de l’État puise ses équipages. Leur régime militaire est toujours régi par la loi sur l’Inscription maritime votée le 24 décembre 1896. Selon le dénombrement de la population de Plouguerneau en 1911, environ deux cents marins sont en âge d’être mobilisés en cas de conflit.
Les conscrits de l’armée de terre sont soumis à la loi du 21 mars 1905, amendée le 7 août 1913 pour allonger la durée du service militaire dans l’Active, qui passe de deux à trois ans. L’objectif de l’amendement est une hypothétique compensation de l’infériorité numérique de l’Armée française, face à celle du Reich allemand.
On s’attendait à la guerre depuis plusieurs années !

Le document PDF

plouguerneau_14_18der